Javascript doit être activé, cliquez ici pour savoir comment activer le javascript.
Aide
Plan du site
Ajouter aux favoris
Connexion
Les Chemins du Bocage
Foret Andaines, ONF Routes Forestières, chemins ruraux
636241 pages visitées.
1 visiteur en ligne.
Les Chemins du Bocage
Actualités
Meilleurs Voeux et Bonne Année 2010
Interne
Auteur : Anonyme
Dernière modification : 03/01/2010.
Au nom du bureau, du comité de rédaction, de tous les membres et sympathisants de l’Association Les Chemins du Bocage, que nous remercions pour leurs toujours appréciés encouragements, nous vous présentons nos meilleurs vœux pour l’année 2010.
Nous formons également les vœux suivants :
1 > Que certains élus qui n’ont pas encore compris les noirs desseins de l’ONF, prennent conscience de la nocivité des plans de fermetures exigés par l’office dont les motivations sont obscures et contestées par les faits. « l’Organisme Nocif à la Faune », indique vouloir fermer les routes pour protéger la tranquillité de la faune ! ! Hors aujourd’hui en forêt, on croise plus souvent des professionnels du bois, que des animaux sauvages pourtant vendus à prix d’or au grand désespoir des adjudicataires, la marchandisation de la forêt à pris le dessus sur la protection de la faune et de nombreux fonctionnaires de l’Office ne cautionnent pas la démarche actuelle de « L’Organisme Négociant Ferme » qui fait prospérer le coté marchand et vend les bijoux de famille.
Posons un petit problème arithmétique, sachant que depuis des décennies on exploitait entre 15 et 18 000m3 de bois par an jusqu'à la tempête de 1999, que lors de cette tempête il est tombé 200 000 m3 de chablis sur le massif des Andaines, que depuis les années 2000 c’est 30 000m3 qui sont exploités annuellement et que ces 30 000 m3 représenteraient la pousse annuelle (dixit monsieur Clément), par quelle engrais miracle ( les boues du lac de Bagnoles peut être) arrive t’on à ce chiffre, constatant par ailleurs que jusqu’en 2000 on a pas vu la forêt d’Andaines se densifier dans ces proportions ? Le mystère reste entier! !
A quand un péage pour rentrer en forêt? Monsieur Clément a déjà tenté d'installer sans succès des barrières sur certaines routes et l'ONF s'efforce, dans le toujours d'actualité supplément de presse ''L'Or Vert de l'Orne'' d'acréditer la notion de péage au travers d'une enquête pipée de 180 questionnaires et en extrapole quelques chiffres étonnants, ainsi sur les 66000 visiteurs théoriques, plus de la moitié accepteraient de participer financièrement à l'entretien et à la protection du sîte à hauteur de 25 euros en moyenne ! ! ! Mazette, cette générosité méritait d'être vérifiée ...Quelle ne fut pas notre surprise à la lecture de la question n° 30 posée... ''Supposons, de façon totalement imaginaire, que pour aider à entretenir et à protéger ce site, les visiteurs aient la possibilité, lors de leurs visites sur place, d'effectuer un don à un fonds spécifique. Personnellement, dans ce cas, seriez vous prêt à faire un don''
Pas étonnant que l'on arrive à des chiffres aussi inattendus.
2> Que l’ONF arrête ses provocations en direction des usagers qui ne demandent rien d’autre que d’emprunter, comme ils l’ont toujours fait, des routes très souvent propriété communale et procède aux réparations dont il est responsable.
Cliquer ici pour donner 1 étoiles Cliquer ici pour donner 2 étoiles Cliquer ici pour donner 3 étoiles Cliquer ici pour donner 4 étoiles Cliquer ici pour donner 5 étoiles
Cliquer sur le nombre d'étoiles à attribuer.
Voter
Note : 17.3/20.