Javascript doit être activé, cliquez ici pour savoir comment activer le javascript.
Aide
Plan du site
Ajouter aux favoris
Connexion
Les Chemins du Bocage
Foret Andaines, ONF Routes Forestières, chemins ruraux
636371 pages visitées.
1 visiteur en ligne.
Les Chemins du Bocage
Actualités
Provocation ou irresponsabilité ?
Interne
Auteur : Anonyme
Dernière modification : 17/08/2010.
Alors que les maires de Juvigny, La Sauvagère , Perrou et Saint Michel, ont fait procéder au rebouchage des trous dangereux sur les routes « forestières » situées sur leur commune, à ce jour, seule la commune de Champsecret, reste dans une position attentiste... Pour combien de temps? Malgré l’information détaillée et la mise en demeure qu’elle a reçue en LRAR sur la base des art 161-5 du Code Rural « L’autorité municipale est chargée de la police et de la conservation des chemins ruraux…. » et de l’art 121-3 du Code Pénal concernant « Le délit de mise en danger d’autrui…. ».

Provocation ou irresponsabilité ? Le responsable local de l’ONF est-il aux abois ? Alors que le maire de Juvigny a fait reboucher les trous sur la route de la Prise Pontin, à la porte du logement de fonction du responsable ONF ! ! Et que nous invitions l’ONF à retirer les panneaux « Trous en formation » installés depuis des mois (Il ne suffit pas de signaler un danger, faut-il encore prendre des dispositions pour y remédier dans les meilleurs délais). Nous découvrons avec plaisir la disparition des dits panneaux, comme le montre la photo ou les emplacements des deux poteaux, non rebouchés, c'est une manie, présentent un nouveau danger pour les nombreux chevaux qui fréquentent ces bas-cotés, mais notre satisfaction est de courte durée, car en empruntant la route de Juvigny, sur la commune de Champsecret nous retrouvons nos panneaux provocateurs… Oui provocateurs, car les ouvriers forestiers qui ont procédés à la dépose et à l’installation des panneaux y ont passé beaucoup plus de temps qu’à reboucher les deux trous en formation, drôle de façon de gérer le coût de l'opération... (voir photos).

Pour éviter que cette comédie ne devienne dramatique, nous engagerons une procédure pénale sur la base de l’article 121-3 visant tous ceux qui n’auraient pas accomplis les diligences normales, compte tenu de leurs missions, de leurs fonctions, de leurs compétences ainsi que du pouvoir et des moyens dont ils disposaient. Les personnes physiques qui n'ont pas causé directement le dommage, mais qui ont créé ou contribué à créer la situation qui a permis la réalisation du dommage ou qui n'ont pas pris les mesures permettant de l'éviter, sont responsables pénalement alors qu’elles ne pouvaient pas l’ignorer.

Bien entendu nous nous espérons que tous les trous soient rebouchés dans les jours qui viennent et qu’ainsi tous risques d’accidents soient écartés pour la tranquillité des usagers.

Le comité de rédaction

Cliquer ici pour donner 1 étoiles Cliquer ici pour donner 2 étoiles Cliquer ici pour donner 3 étoiles Cliquer ici pour donner 4 étoiles Cliquer ici pour donner 5 étoiles
Cliquer sur le nombre d'étoiles à attribuer.
Voter
Note : 16.7/20.