Javascript doit être activé, cliquez ici pour savoir comment activer le javascript.
Aide
Plan du site
Ajouter aux favoris
Connexion
Les Chemins du Bocage
Foret Andaines, ONF Routes Forestières, chemins ruraux
636243 pages visitées.
1 visiteur en ligne.
Les Chemins du Bocage
Actualités
Randonnées motorisées, 9 propositions pour une cohabitation paisible, lettre aux Maires ruraux
Interne
Auteur : Anonyme
Dernière modification : 12/12/2011.
Madame, Monsieur le Maire,

Plus de 500 000 de nos concitoyens pratiquent les loisirs motorisés.

Des centaines d'associations organisent chaque années des milliers de randonnées, participant de fait à l'animation des villages et à la découverte touristique de nos campagnes. Ces activités induisent un impact social certain et génèrent d'importantes retombées économiques, couramment ignorées.

Dans le même temps, ces loisirs sont souvent décriés. Les chemins et les espaces ruraux étant le lieu de nombreuses pratiques sportives ou de loisirs, des conflit d'usage peuvent naître ici ou là.

Parfois, reconnaissons le, des atteintes à la propriété privée ou des nuisances sonores peuvent être le fait de quelques pratiquants peu respectueux de la réglementation. Ces infractions doivent être sanctionnées, justement, afin que la majorité respectueuse des règles n'en subisse pas les conséquences.

Mais plus généralement vous serez, en tant qu'élu, directement sollicité par des particuliers ou des associations qui militent pour l'éradication pure et simple des loisirs verts motorisés.

Quelque soit le cas, le Maire doit alors résoudre un problème plus complexe qu'il n'y parait. pour parvenir à une solution durable, l'élu doit en effet concilier les attentes des uns et des autres, tout en respectant la réglementation en vigueur.

Sans prétention aucune, nous espérons que les informations contenues dans les pages en annexe vous aideront dans cette démarche.

Nous sommes conscients que notre document vient s'ajouter à de nombreuses publications officielles ou non.

Cependant, l'expérience montre que les interdictions et la répression n'aboutissent que rarement à une situation paisible. Une réglementation locale doit être juste, et donc justifiée, pour être acceptée par le public qu'elle vise. Sinon, elle crée plus de problèmes qu'elle n'en résout.

C'est pourquoi nous estimons qu'il est important de présenter aux élus un autre regard sur les loisirs vert motorisés: celui de ceux qui les pratiquent.

Bien entendu, le CODEVER est à votre disposition pour toute question, et dans la mesure de nos moyens, pour vous assister dans la résolution d'un problème local.

Patrick HUET
Président du CODEVER FRANCE


Cliquer ici pour donner 1 étoiles Cliquer ici pour donner 2 étoiles Cliquer ici pour donner 3 étoiles Cliquer ici pour donner 4 étoiles Cliquer ici pour donner 5 étoiles
Cliquer sur le nombre d'étoiles à attribuer.
Voter
Note : 18.2/20.